​​​[ after Header ] [ Mobile ]

​​​[ after Header ] [ Mobile ]

Le ministre Bensaid reçoit une délégation de l’Association nationale de la presse et des éditeurs pour discuter le décret de soutien à la presse marocaine

alalam24, Après la ratification du décret de soutien à la presse, le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, M. Mehdi Bensaid, a reçu, ce mercredi, une délégation composée du président et des membres du bureau exécutif de l’Association nationale de la presse et des éditeurs. La délégation était composée des collègues Driss Chahtane, Fatima Zahra Eloriagli, Aziz Daki et Mohamed Haitami.

 La réunion a été l’occasion de discuter d’un certain nombre de points contenus dans le décret, tels que le concept d’investissement et le soutien aux entreprises de petite, moyenne et grande taille, ainsi que le renforcement de leur présence sur la scène nationale et internationale. Le contenu de la matière médiatique a également été discuté. Le ministre Bensaid a souligné la nécessité d’avoir une presse forte capable de transmettre l’image du Maroc d’aujourd’hui et le développement qu’il a connu au cours des vingt dernières années au niveau régional et international. Il a ajouté que le ministère travaillera à programmer des formations continues au profit des journalistes pour suivre l’évolution mondiale.

M. Driss Chahtane, président de l’Association nationale de la presse et des éditeurs, a également souligné l’importance d’ouvrir la voie aux professionnels pour discuter des dispositions du décret, ce qui reflète la vision participative de la part du ministère, qui vise à réhabiliter, développer et structurer le secteur de la presse, et à renforcer la présence d’une presse forte et influente.

De son côté, Mme Fatima Eloriagli, vice-présidente de l’association, a présenté l’importance du soutien aux institutions médiatiques et à l’investissement, en particulier dans le contexte des défis économiques auxquels elles sont confrontées après la pandémie de Covid-19. Elle a souligné la nécessité de renforcer le corps journalistique en renforçant les institutions journalistiques.

M. Hassan Haitami, membre de l’association, a souligné que ce décret représente un grand tournant dans le développement des entreprises de presse, ainsi que dans l’accompagnement du passage de la presse écrite à la presse numérique. Il a également souligné l’importance de l’investissement, de la qualification des journalistes et de l’amélioration de leur pouvoir d’achat, pour lesquels plus d’un milliard de dirhams ont été alloués sur cinq ans. Le versement du soutien sera lié à certaines conditions, notamment le maintien des postes d’emploi ; afin de permettre aux institutions de bénéficier du soutien de l’année suivante et d’attirer les compétences.

Il est donc important que les institutions médiatiques tirent pleinement parti de ce soutien et le dirigent de manière efficace pour renforcer le professionnalisme et réaliser l’impact positif de la presse sur la société marocaine.

Les journalistes doivent investir dans le développement de leurs compétences et travailler de manière professionnelle et responsable, afin de réaliser le changement et l’amélioration durable du secteur de la presse au Maroc. Grâce à ce nouveau soutien, le secteur de la presse marocaine devrait connaître une amélioration significative de la qualité et de la diversité du contenu, en plus de renforcer le rôle de la presse dans la transmission de l’information et la sensibilisation du public.

Cette étape reflète l’engagement du gouvernement marocain à soutenir la liberté de la presse et le développement du secteur médiatique. Nous espérons que ce soutien marquera le début d’une nouvelle phase de progrès et de développement dans ce secteur vital.

alalam24

شاهد أيضا
تعليقات الزوار
Loading...